« Tropik’OM, la passion marseillaise Outre-Mer »

IMG-8962

C’est dans le but de rassembler et de vivre plus intensément leur passion pour l’OM qu’un groupe de copains martiniquais à crée l’association TROPIKOM. C’est Félix, l’un des responsables de la communication de TropikOM qui nous parle de cette association qui vibre nuits et jours au rythme de l’Olympique de Marseille.

Félix, peux-tu nous dire dans quel but vous avez créé TropikOM ?

A la base c’est notre président Jimmy Telga qui a créé un groupe sur WhatsApp (NDLR : application de messagerie) pour réunir plusieurs amis à lui qui sont fans de l’OM. De fil en aiguille, il a rajouté du monde dont 2 ou 3 personnes qui étaient parties au Classico 2017 où nous avions perdu 5-1… Un très mauvais souvenir. Ensuite il s’est crée un petit noyau qui a pris des initiatives et eu des idées pour monter une association. Le but de l’association était d’abord de commencer à faire des rassemblements en Martinique où se trouvaient la plupart de nos membres. Après on a rajouté des membres qui étaient en Ile De France, à la Réunion, en Guyane, en Guadeloupe et du coup ça nous a donné l’idée de faire autre chose qu’une association uniquement martiniquaise. On s’est dit que si on a réussi à rassembler plusieurs domiens pourquoi ne pas monter une association où les fans de l’OM des DOMS TOMS seraient réunis quelque soit leur lieu de résidence. Le nom TropikOM est né début mars, ensuite notre logo, notre banderole et voilà en mi-mars Tropikom est vraiment né. Depuis on avance, on veut rassembler le plus de domiens possible sous la bannière Tropikom afin de vivre, faire jaillir l’énergie, la passion qu’on a pour notre OM.

Quel est le mode de fonctionnement de votre association ?

Quelque soit le lieu de résidence des domiens, au-delà des frontières des mers, peu importe l’endroit où ils se trouvent sur terre, ils sont les bienvenus, nous leur proposons d’être unis derrière cette bannière. Aussi on veut faire minimum un déplacement à Marseille par saison et des rassemblements dans les DOMS TOMS. Pour le moment on en fait plus en Martinique et en Guadeloupe même si nous avons réussi à en faire en Ile de France et sur Paris parce qu’il y a pas mal de domiens qui y sont. Alors bien évidement comme l’association est naissante ça démarre petit à petit, étape par étape avec beaucoup de discipline de respect et de solidarité entre nous on avance. Au niveau du fonctionnement on a un noyau : des membres du bureau, des responsables de communication, un président. On doit encore structurer tout ça lors de l’Assemblée Générale mais pour le moment c’est le noyau qui est adhérant, nos membres ne payent pas d’adhésion ou de cotisation. Nous fonctionnons comme ça parce que nous sommes répartis un peu partout en France hexagonale et dans les DOM TOM donc on ne peut pas proposer les mêmes services pour tout le monde donc on a décidé de faire comme ça et pour le moment ça fonctionne très bien. Après on établira autre chose au fil du temps et de l’évolution pour améliorer les choses.

Comment faire pour rentrer en contact avec vous et adhérer à l’asso ?

En général et pour l’instant car cela évoluera on nous contacte via les réseaux sociaux : Instagram, Twitter, Facebook. On rajoute la personne sur notre support principal du moment qui est le groupe Whatsapp « Tropik’OM ». Mais cela va évoluer.

IMG-8963

Parlons de vos actions, en plus des rassemblements, certains de vos membres ont pu participer à l’Olympico il y a quelques semaines. Comment cela a-t-il été possible ?

On a commencé par faire deux rassemblements en Martinique puis on a eu l’idée de faire un déplacement à Marseille. On a fait un sondage pour savoir quel match aurait été le plus intéressant pour nos membres ; pour tout ce qui était logistique on a eu l’aide d’une agence et on s’est débrouillé pour monter ce projet qui s’est concrétiser à Marseille. On a été au Vélodrome pour l’Olympico (NDLR : Olympique de Marseille vs Olympique Lyonnais). C’était notre premier déplacement, les domiens résidants des iles ont passé une semaine sur Marseille, les franciliens et autres provinciaux sont venus juste pour le weekend. On s’est tous rencontré, c’était le feu. Ce weekend-là, on a fait « La minute de René » et le « 12ème hOMme aussi ».

Est-ce que vous avez fait quelque chose de particulier pour vivre l’Europa Ligue cette saison ?

Oui on a fait plusieurs rassemblements notamment en Île de France à partir des demi-finales. Le match aller nous nous sommes retrouvés au Losserand Café. En Martinique aussi nous avons fait un rassemblement pour le match retour des demies finales. Notre section guadeloupéenne a également fait un rassemblement même s’ils n’étaient pas nombreux, la ferveur et la passion étaient là. Un peu comme le peuple marseillais, on a vraiment démarré nos rassemblements pour la ligue Europa au stade des demies.

Qu’avez-vous prévu pour ce match historique, la finale de l’Europa Ligue ?

Oui nous avons encore prévu un rassemblement pour cette grande finale, ce grand évènement que notre équipe va jouer à fond on l’espère. On a prévu un rassemblement en Martinique à Saint-Anne au restaurant Le Perroquet, en Guadeloupe au restaurant Pirate Caribéen à la marina du gosier. En Ile de France le lieu est tenu secret à cause des petits problèmes qu’il y a eu avec les supporters parisiens lors de la demi-finale retour. On s’est associé à plusieurs groupes pour pouvoir regarder le match ensemble le lieu sera communiqué à la dernière minute.

Il y aura-t-il des Tropikom au Parc OL ce mercredi ?

Nous avons la chance d’avoir un membre de Tropikom au Groupama Stadium, c’est Kenji Salvator. Il est avec nous depuis peu mais très actif au niveau du foot et des différents groupes sur les réseaux sociaux. Nous sommes très fiers d’avoir un membre qui sera là pour vivre ce grand évènement. Il va nous relayer tout ça par des vidéos, photos et on vivra ça un peu en live grâce à lui.

IMG-8964

 

Quel serait votre message d’encouragement à votre équipe avant ce match ?

Nous sommes très fiers de ce qu’ils ont fait toute cette saison avec le cumul des matchs qu’ils ont eu. Tout l’amour qu’ils ont pu montrer au maillot olympien, tous les efforts qu’ils ont fait que ce soit les dirigeants, le coach, les joueurs, on est très fiers d’eux. S’ils pouvaient nous donner la cerise sur le gâteau qu’est cette finale d’Europa Ligue… Je pense qu’il n’y aura même pas de mots pour décrire ce que nous supporters pourriont ressentir s’ils gagnent cette coupe. On est là, on va donner de la voix on va se rassembler, donner toute l’énergie positive qu’il faut, on va chanter, souffrir avec eux. On va vivre quelque chose d’exceptionnelle grâce à eux. Comme disait Thauvin, c’est « jusqu’à la mort ». On va donner tout ce qu’on peut pour eux afin que notre énergie positive arrive jusqu’à eux et leur donner toute la force nécessaire pour aller chercher cette coupe.


 

*La minute de René : débrief réalisé après tous les matchs de l’OM par un célèbre supporter marseillais
*Le 12ème hOMme : reportage réalisé par le OM.net sur les supporters de l’OM


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s