[#6Majò] F. REUPERNE : “Notre objectif principal était de finir dans ce trio… ”

L’Aiglon du lamentin n’a pas raté son rendez-vous avec le 6 Majo deux saisons de suite. En effet, malgré une saison parfois en de scie, les Lamentinois ont su faire le nécessaire pour se qualifier pour cette phase finale du championnat. C’est contre le CO Trenelle qu’ils joueront une place en demi-finale de cette compétition. Le coach, Fabrice REUPERNE, revient pour nous sur cette première partie de saison.

Coach, quel est le bilan de la première partie de saison de l’Aiglon ?

Le bilan est satisfaisant contrairement à l’année dernière où on finit 7ᵉ au championnat avec un titre en coupe VYV mais sans atteindre l’objectif de finir parmi les 6 Majo. Notre objectif principal était de finir dans ce trio, et sur ce plan, ce premier objectif est atteint. Sur l’équilibre de l’équipe, nous avons la 2ᵉ défense dans notre groupe, c’est un point positif. Nous avons la 3ᵉ meilleure attaque de ce même groupe, secteur à améliorer pour le bon équilibre de l’équipe. Autre point positif, c’est notre production de jeu durant les matches; domaine où nous avons été très performant durant la première partie du championnat. Cela nous a permis d’etre premiers à un moment. Ensuite notre plus gros point négatif a été notre période de 4 défaites consécutives sur un mois, soit un temps très court. C’était dû à des blessés et des suspendus. À partir du moment où on à nouveau eu notre effectif au complet, on a tout de suite vu que notre production était bien meilleure. Ça nous a permis de bien finir notre championnat sur une série de victoires dont celle au François. C’est donc un bilan satisfaisant pour la première partie de saison.

Comment êtes-vous parvenus à surmonter cette période difficile, rebondir et finir dans le 6 Majo ? 

Effectivement période très compliqué, c’était très difficile de trouver la solution parce  qu’à un moment donné on avait beaucoup de blessés et de suspendus. Au niveau de l’effectif, on était amoindri, on ne pouvait pas bien travailler durant des semaines. Il y avait des joueurs qui enchainaient des matchs alors qu’ils n’étaient pas encore en forme, ils n’avaient pas encore trouvé leur vitesse de croisière. Il fallait mettre des stratégies en place avec le comité, le staff et les joueurs pour se sentir concernés par rapport à certaines choses. On s’est surtout basé sur l’animation défensive de l’équipe parce qu’on avait remarqué qu’on prenait énormément de buts. En 4 matchs, nous avions encaissé 12 buts alors qu’on en avait encaissé seulement 4 en 8 matchs en début de saison. À partir de ce constat, on a commencé à travailler principalement l’animation défensive. À un moment donné, ça nous a donné une certaine stabilité défensive, ce qui a permis que l’équipe soit beaucoup plus libérée offensivement. 

Comment avez-vous préparé ce retour à la compétition ? 

Durant ces trois dernières semaines, nous avons fait trois entraînements par semaine et chaque fin de semaine un match amical. Nous avons joué contre le RC Lorrain en match aller/retour, le premier chez-eux et chez nous le deuxième. On a aussi joué contre l’Olympique du Marin à l’extérieur. Les résultats de ces trois matches n’ont pas eu d’importance, car l’aspect était sur l’équilibre de l’équipe entre bien défendre et bien attaquer.

Parlons de votre adversaire à venir, le CO Trenelle. Sont-ils favoris sur cette rencontre ? 

Le COT a gagné en respect cette année en plus de leur bonne prestation durant toute la saison. Effectivement, ils sont les favoris du match avec l’avantage de recevoir chez eux. C’est une équipe que nous avons vue jouer lors de la finale contre l’US Robert, elle a été impressionnante de maîtrise durant tout le match. Beaucoup de leurs joueurs ne sont pas encore connus du grand public, mais ils ont beaucoup de talent. Ils ont une bonne assise défensive, des attaquants très percutants et très généreux dans les efforts. On a observé leur parcours sur la saison et on a remarqué que cette équipe a perdu seulement trois matchs dans la saison. Ils ont perdu deux matchs contre la Samaritaine et l’autre contre l’US Diamant, cela prouve toute la solidité de cette équipe.

1 Trackback / Pingback

  1. [#6Majo] J-F GO : “On sait que sur un match tout est possible… ” – Kréyol Diaspower

Laisser un commentaire