#FootballMatnik : Coupe de France, l’après match !

Le 5ᵉ tour de coupe de France de Martinique a rendu son verdict ce week-end !

Golden Lion 2-0 Aiglon du Lamentin

RC Saint-Joseph 0-3 Club Colonial

Samaritaine 1-4 Club Franciscain

Assaut de St-Pierre 1-1 Essor Préchotin

TAB 4-1

Retrouvez ci-dessous les réactions de certains joueurs.



Maël CRIFAR

Pour une reprise, c’était un match assez disputé, il y a quand même eu beaucoup de contacts. La Samaritaine n’avait pas joué depuis juin, personnellement je n’avais pas joué depuis Mars, car j’étais encore avec l’Aiglon. C’était un match plaisant dans l’ensemble, mais quand même compliqué. En première mi-temps, on a vu deux équipes qui s’observaient dans un premier temps même si je pense qu’il nous manquait un peu d’envie et d’efficacité. On n’a pas réussi à donner tout ce qu’on voulait sur le terrain. On peut avoir des regrets par rapport à ça, car même si c’est le Club Franciscain ça restait une équipe qui joue au foot comme une autre. Mais c’est une force pour la suite, la saison vient de commencer donc on va essayer de rectifier le tir dès ce samedi contre l’Aiglon en coupe VYV. 

Johnny MARAJO

On a abordé ce match-là comme une finale. On s’est rappelé que c’était aussi l’affiche de la dernière finale de coupe de France (Martinique), on avait gagné 2-0. On se disait que la Samaritaine avait certainement une revanche à prendre cette fois ci. On s’est préparé au mieux pour ça, surtout physiquement on savait que ça allait être difficile. Avec le contexte sanitaire, le couvre-feu ect ce n’était pas facile, mais on a su faire avec. Ce qui a fait la différence pour nous, c’est l’envie et le sérieux qu’on a mis dans notre préparation. Tous les joueurs étaient aux entrainements même si on avait des absents par rapport à quelques blessures. On savait que c’était la Samaritaine donc il fallait se préparer à ce match. Face eux, on a joué, on a gagné 1-4, mais on n’a pas su mettre notre jeu en place. On n’a pas su mettre le tempo qu’on voulait donc il faut qu’on travaille sur ça. L’assaut, ce sera encore une finale, le club franciscain, c’est l’équipe à battre. On s’attend déjà à un gros match, on sait déjà qu’il y aura beaucoup d’engagement. On va préparer ce match comme celui de la Samaritaine. Ça va passer par les entrainements, écouter ce que le coach nous demande, être concentré, avoir du sérieux et de la détermination… Le Club Franciscain fonctionnera comme d’habitude pour préparer ce match.

Buteur Samaritaine : Jordan Lise

Buteur Club Franciscain : MARAJO, JOUGON X2, POLOMAT



Marc PIERRE-GABRIEL

Assaut de Saint-Pierre

« C’était un match compliqué, car c’était un derby, on était face à l’Essor à 15 h au stade Pierre Aliker. Ce n’était pas évident à jouer. Physiquement, nous n’étions pas forcément bien à cause des difficultés d’entrainement liées au couvre-feu. On a essayé de se préparer au mieux et de mettre en place ce qu’on a travaillé sur les quelques semaines qui ont précédées le match. C’était compliqué, mais on a essayé de s’en sortir et il y a eu la qualification, c’est ce qui nous importait. Le match face à l’Essor c’était beaucoup de duels, là on va jouer face au Club Franciscain. Je pense que ce sera un match plus tactique, plus technique. Il faudra qu’on se prépare au mieux pour les affronter, car c’est un favori pour la victoire finale. On va essayer de faire au mieux, un match tout est possible donc on va donner tout ce qu’on a.

Dimitri MICHEL

Essor Préchotin

On s’attendait à un match très difficile parce qu’on n’a pas eu beaucoup d’entrainements dans les jambes par rapport au couvre-feu. On a joué à 15:00, il faisait chaud. De plus, l’Assaut était un peu plus en jambe, car ils ont repris avant nous. On avait aussi beaucoup de joueurs absents, des cadres comme JOSEPH-ROSE, POLOMAT… On a fait avec les moyens qu’on avait, c’était assez disputé, car c’était un derby. Un match spécial pour moi, j’ai déjà joué à plusieurs reprises dans les deux équipes. C’était une belle opposition, on se connait tous donc il y avait une bonne ambiance. C’était une équipe de l’Essor assez jeune avec des nouveaux qui n’ont pas l’habitude de jouer en R1. Pourtant, je trouve qu’on a livré une belle prestation, je pense que l’Assaut s’attendait à un autre match. Eux, ils avaient leur grosse équipe, mais ils ont été surpris sur le terrain. Avec une équipe de jeunes, nous sommes arrivés jusqu’au tirs aux buts.  Je trouve qu’on a quand même bien géré, au final ça se joue au tirs aux buts. Ils ont été plus adroits et ils sont passés. On aurait aimé passer au tour suivant mais personnellement, je ne suis pas déçu. Ça laisse présager de bonnes choses pour la suite de la saison. C’est plutôt le championnat notre objectif, car on n’a pas un groupe assez étoffé pour jouer sur tous les tableaux. On verra ce que ça va donner avec le retour de nos joueurs, mais je pense qu’on va faire de belles choses cette saison

Buteur Assaut : Marc PIERRE-GABRIEL

Buteur Essor


Buteur Club Colonial : HENRIOL, BOURGUIGNON x2

Frédéric SELLAYE

Club Colonial

Face au RC Saint-Joseph, physiquement, on était bien on a su gérer notre match. On s’attendait à un match un peu plus compliqué, mais cette entame nous a rendus les choses plus simples. On a marqué dès la 18ᵉ minute. On a géré les efforts, les temps forts et les temps faibles. Tout le monde était concentré, impliqué dans les efforts et aussi dans la solidarité. Ça s’est bien passé. Pour le prochain tour, on va affronter le Golden Lion, on n’oublie pas que c’est le champion de Martinique. On prépare notre match très sérieusement afin de passer ce tour et atteindre la finale.


Norman GRELET 

Golden Lion

On a abordé ce match avec beaucoup d’incertitudes parce que la compétition était arrêtée depuis un certain temps. Physiquement ce n’était pas évident de se jauger malgré les matchs amicaux. Mais Par rapport à la saison dernière, on savait qu’on avait certaines qualités techniquement et intrinsèquement, on ne l’a pas oublié. On se devait de le faire savoir sur le terrain. C’est chose faite, car on a eu plusieurs occasions très tôt dans le match. On en a converti une vers la 20ᵉ minute. On savait aussi que ça allait être un match serré, car l’Aiglon a des qualités, voire autant que nous. Mais nous étions motivés à gagner et à faire une bonne prestation pour la coupe de France. On sait qu’on n’a pas le droit à l’erreur dans cette compétition et on veut aller au bout donc la motivation était là. On a répondu présent de la plus belle des façons : en gagnant et en n’encaissant pas de buts. Maintenant, on va bien se préparer à nouveau pour le prochain match contre le Club Colonial. On a déjà rencontré cette équipe en coupe de Martinique et dans le tournois des 6 Majo en fin de saison, on les connait. On va tacher de bien se préparer et d’aller gagner encore une fois parce que le but, c’est bien d’arriver au bout de la compétition.

Buteur Golden Lion : BORIEL, LAMASINE


Prochains matchs 6 et 7 novembre

Club Colonial – Golden Lion

Club Franciscain – Assaut

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire