[Gold Cup] : Les Matinino, du Stade Pierre-Aliker à Kansas City

J’ai profité du dernier entrainement des Matinino en Martinique pour poser quelques questions au sélectionneur martiniquais Mario BOCALY. Nous avons discuté de cette première partie de préparation qui a débuté il y a déjà quelques semaines avec les joueurs locaux. Ensuite, c’est à distance, avec le coach adjoint Fabrice REUPERNE, que j’ai discuté de la seconde partie de la préparation qui a débuté le 01 juin à Kansas City aux États-Unis à quelques heures du début de la compétition.

Comment s’est passé cette préparation depuis ces derniers mois jusqu’à la veille du départ 

La préparation a été un peu compliquée, car tronquée par rapport au contexte sanitaire. On n’a pas pu s’entrainer comme on souhaitait, mais on a la chance de pouvoir rejouer au football. On va déjà apprécier ça. On essaye de travailler, de mettre les choses en place tout doucement. Le stage a pour objectif de nous permettra de mieux travailler puisque tout le groupe sera présent.

Quelle a été la plus grosse difficulté rencontrée durant cette période de préparation ? 

C’est le fait de ne pas avoir pu jouer les matchs amicaux programmés. On a pu jouer contre la Guadeloupe c’était une opportunité, mais qui est arrivée au mauvais moment. Nous étions en train de travailler athlétiquement, donc on n’était pas bien. Cependant, ce match nous a permis de faire une revue d’effectifs. Ça nous a aussi permis de courir contre une autre équipe, car je pense qu’on avait besoin de ça, de se retrouver, de courir ensemble. Ça ne va jamais combler l’apport que les matchs amicaux prévus allaient nous amener, mais on fera déjà avec.

Des joueurs pros vous rejoindront aux USA, vous les attendez dans quel état de forme ? 

On verra, car ils sortent de préparation avec leurs clubs, on connait leur sérieux. Je pense qu’ils arriveront comme il faut. Ils connaissent tous, à part Patrick BURNER, l’exigence de cette compétition-là. Certains l’ont déjà jouée deux fois, d’autres trois fois maintenant, c’est à nous de les prendre et de mettre en place quelque chose de bien pour que tout le monde soit bien ensemble.

Quel est l’objectif des Matinino pour cette Gold Cup ? 

Notre objectif, c’est de sortir de la phase de poule même si on sait que ce sera très compliqué. Je vais être très réaliste tout en étant quelqu’un de très optimiste. Ce sera compliqué d’une part, par rapport aux adversaires et d’autre part, par rapport à notre niveau de préparation. Mais on va donner le meilleur sur le terrain et puis on verra. L’Euro 2020 qui se déroule actuellement nous montre de jour en jour que parfois, des équipes peuvent surprendre. J’espère qu’on fera partie de celles-là. Maintenant on sait que ce sera très compliqué  

Crédit photo : @lesmatinino

Retour sur une première semaine de préparation avec Fabrice REUPERNE 

« L’installation du groupe s’est bien passée, on est bien arrivé à l’hôtel qui est très confortable. On a de très bonnes installations pour les entrainements. Les joueurs ont pu s’adapter surtout au climat, car il fait très  chaud. Sinon tout s’est bien passé. Ensuite, ce mardi (6 juillet) on a fait un match amical contre KANSAS City (NDLR : victoire 3-0 pour les Matinino). Durant ce match, on a voulu mettre en place notre aspect défensif par rapport aux vidéos qu’on a vues sur cette équipe du Canada. On a aussi travaillé des cheminements offensifs pour pouvoir mettre en difficulté ces Canadiens.

L’acclimatation des joueurs pros se passe très bien, car il y en a qui ont déjà été à la Gold Cup dont BABIN, CAMILLE, FORTUNE, ils sont habitués à venir en sélection. Leur acclimatation, leur adaptation s’est super bien passée, car ils sont vraiment connus du groupe. Maintenant, on a BURNER qui est arrivé ce jeudi (8 juillet) et ça se passe super bien. Ces joueurs apportent expériences et savoirs au groupe.

À quelques heures du début de la compétition, le sentiment général, c’est que les joueurs sont très apaisés. Je les trouve très calmes. Je pense que la pression, on va la faire monter au fur et à mesure. Ça ne sert à rien de jouer les matchs avant l’heure. Maintenant, on a beaucoup de joueurs d’expérience, ils sont habitués à ce genre d’évènement. Ils sont très calmes, mais on les connait on sait que d’ici à samedi, on va faire monter la pression, la rigueur et la discipline. »

On souhaite le meilleur aux Matinino pour cette Gold Cup !

Le programme du groupe B :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire