#SaYoFè : Mathias Coureur, De la Géorgie à la Bulagarie

19/1016: 

IMG_1248

Alors que tout semblait bien parti pour une nouvelle aventure en Géorgie, Mathias a finalement fait machine arrière et pris la décision de changer de club. Pour autant, même s’il aurait aimé réussir ce challenge, Mathias ne considère pas son passage en Géorgie comme un échec ou une erreur vu comment les choses se sont passées pour lui au sein de ce club.

 Je ne me sentais pas bien là-bas je n’arrivais pas à m’acclimater et d’ailleurs tous les étrangers sont partis donc je pense que ce n’est pas anodin… Je n’étais pas à l’aise et je ne peux pas vivre comme ça. 

En compagnie de son agent, il a donc débuté la recherche d’un nouveau club. Les prétendants ne manquaient pas car ils étaient déjà très nombreux avant son engagement à Tbilissi. Fort de son expérience en Géorgie, c’est donc de ce côté qu’il s’est penché pour un retour à la compétition. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu, en effet Mathias a vu ses envies de transferts au Cherno More Varna, (son ancien club) et au CSKA Sofia échouer pour de multiples raisons.

Peu de temps après avoir résilié son contrat avec le club géorgien, c’est un nouveau challenge Bulgare qui s’offre à lui au Lokomotiv Gorna. Les débuts sont plutôt compliqués niveau résultats pour ce club qui a pour objectif de rester en D1 mais Mathias se sent prêt à aider ce club à relever ce défi. Niveau ambiance générale, il se sent bien pour le moment, rejoint par deux coéquipiers français.

matloko

 Je voulais juste jouer au foot après mes deux transferts avortés à Cherno More au CSKA Sofia, quand le Lokomotive Gorna est arrivée ça a surpris tout le monde mais moi j’aime le foot et c’est un beau challenge donc j’ai foncé .

 

   Pendant cette période un peu mouvementée, Mathias a quand même eu le bonheur de retrouver la sélection martiniquaise lui qui n’avait plus été appelé depuis Novembre 2014. Le fait d’avoir joué la ligue des champions (tours préliminaires) et l’europa league a sûrement dû aider à le remettre dans le viseur des dirigeants martiniquais. Toutefois, il reste conscient que son retour était surtout dû au forfait d’un de ses coéquipiers, Johan Audel.

mattinino

    C’est en somme un bilan personnel positif pour Mathias avec une entrée en jeu (titulaire face à la République Dominicaine) et un but durant ce rassemblement. En ce qui concerne l’équipe, le bilan aussi est positif avec deux victoires contre la République Dominicaine et Trinidad qui permettent à la Martinique de se qualifier pour la Gold Cup (Juillet 2017 aux USA) et la phase finale de la Coupe des Nations de la Caraïbe.

   Depuis, Mathias est de retour en Bulgarie et a repris le cours de sa saison avec son club, déjà auteur de deux buts avant son départ en sélection ; il s’est de nouveau illustré en inscrivant le but de la victoire en championnat et a été élu homme du match.

On espère donc que Mathias continuera sur cette lancée au Loomotiv Gorna afin de le retrouver lors de toutes ces belles échéances avec les Matininos !



IMG_7414

   Nous avons découvert ensemble le parcours plutôt atypique de Mathias Coureur qui évoluait en Bulgarie depuis 2 saisons. Auteur d’une première belle saison où il avait notamment marqué le but qui permettait à son club de remporter la coupe de Bulgarie, il entamait l’exercice 2015-2016 dans l’espoir de confirmer cette première bonne saison.

 J’ai préféré rester parce que je pense que j’avais besoin d’une année de plus, que je peux faire mieux. C’est la saison de la confirmation. 

        Le moins que l’on puisse dire, c’est que rester a été la bonne décision car cette deuxième saison passée au sein du Cherno More Varna a effectivement été celle de la confirmation comme il l’espérait. Malgré une période difficile durant laquelle il est resté près de 10 matches sans marquer et une série de défaites pour l’équipe ; Mathias a quand même inscrit 12 buts en championnat et distribué 7 passes décisives en 40 matches joués. Cela lui a permis de finir 3ème meilleur buteur du championnat, le Cherno More Varna quant à lui finit à la 6ème place du championnat.

     Celui qui était déjà considéré comme « une légende » au sein du club, a reçu de nombreuses distinctions afin de le récompenser de cette nouvelle bonne saison et de rentrer définitivement dans l’histoire du club : élu meilleur joueur par les supporters, par la ville de Varna et par les journalistes. Elu meilleur sportif du mois d’Août au sein de son club, il a fini la saison parmi les 10 meilleurs sportifs (tous sports confondus) de la ville de Varna. Tout cela n’a fait que confirmer la place et l’importance que Mathias avait prises au sein de son club.

Mais voilà, difficile pour ce « footballtrotteur » qui a déjà connu plus de 10 clubs depuis le début de son parcours professionnel de se résoudre à finir sa carrière au sein de ce club pour lequel il avait tant d’affection. En juin dernier, il annonçait donc qu’il quittait le Cherno More Varna, s’en sont suivis de nombreuses marques d’affection de la part de ses fans attristés de le voir partir.

 On m’a beaucoup appelé, on m’a beaucoup parlé d’argent mais je me suis donné encore deux ans pour vivre mes rêves et après peut-être que je penserai plus à l’argent 

     Il aurait pu signer pour des clubs quataris qui lui auraient permis par exemple de gagner dix fois plus que ce qu’il gagnait jusqu’alors mais il a quand même fait le choix du sportif en s’engageant au dinamo Tbilisi. Un club de l’élite du championnat géorgien avec de bons moyens financiers (il y gagne trois fois plus qu’à Varna), de bonnes installations, qui gagne souvent des titres et qui surtout, avait la prétention de jouer la ligue des champions. Toutes les conditions étaient donc réunies pour qu’il débute ce nouveau challenge en juin dernier.

IMG_1248

La pré-saison c’est la plus dure que j’ai faite de toute ma vie pendant trois semaines on s’entraînait 3 fois par jour et en deux semaines on a fait nos 4 matches de préparation contre de grosses équipes 

    Ça a été une adaptation difficile pour Mathias, une préparation très physique et des matches amicaux qui s’enchaînent l’ont empêché d’être en pleine possession de ses moyens en même temps que ses partenaires ; ce qui lui a coûté sa place de titulaire durant les matches amicaux.

    Depuis le Dinamo Tbilisi est entré dans la compétition officielle avec notamment les tours préliminaires de la ligue des champions, Mathias a pu avoir du temps de jeu et se sent de mieux en mieux. Mais ayant perdu leurs deux matches face au Dinamo Zagreb, le martiniquais et ses coéquipiers ne se sont malheureusement pas qualifiés pour les phases de poules de la compétition. Pour autant leurs rêves d’Europe ne sont pas totalement terminés, en effet le club a été reversé en Europa League et jouera sa qualification face aux grecques du PAOK les 18 et 25 août.
En attendant, Mathias aura le temps de découvrir l’Umaglesi Liga qui a débuté ce dimanche et continuer ainsi sa montée en puissance.

Nous de notre côté, on suivra ça de prêt car un martiniquais footballeur professionnel en Géorgie ça ne risque pas d’arriver souvent… Bonne saison Mathias !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s