Le CS Case Pilote : “L’objectif principal du club est simple : se maintenir… ”

C’est avec un nouveau staff et un recrutement interessant que le CS Case Pilote fait son retour en Régional 1. Après quelques saisons passées en Régional 2, les pilotins espèrent ainsi s’installer durablement dans l’élite du football martiniquais. Le coach, Julien CERTAIN, qui a pris ses fonctions en début de saison nous parle de ses objectifs pour le club.  

C’est un début de saison assez particulier pour le football martiniquais. Comment le CS Case Pilote gère-t-il cette période ?

La reprise des activités a été compliquée pour tout le monde et bien sûr, nous n’y avons pas échappé. Nous avons même repoussé de 24 h notre reprise qui était prévue le 27 juillet puisqu’à l’époque nous avions déjà compris qu’il fallait un minimum de garanties sanitaires. Je pense que nos joueurs ont probablement été les premiers à devoir présenter un pass alors que l’obligation n’était pas encore en vigueur. Les difficultés ne s’arrêtaient pas là, au niveau du contenu des entrainements, il a fallu prendre en compte la longue interruption. Il fallait donc gérer les organismes pour préserver l’intégrité physique des joueurs. Ce n’était pas forcément une mince affaire, car ils n’ont pas joué depuis longtemps, et ont manifesté beaucoup d’envie de jouer. Les joueurs avaient presque “envie de tout casser” dans la manière de reprendre. Il y avait aussi l’émulation par rapport au fait que le club accède à la R1 qui plus est avec un nouvel entraineur. Voilà quelques petits paramètres qu’on a eus à gérer pour cette reprise. Mais cette reprise se passe très bien et dans le respect des conditions de pratiques fixées par la Ligue de Football de Martinique et la DRAJES. 

Votre premier match en R1 s’est soldé par une défaite, mais quels enseignements en tirez-vous ? 

On a pu retrouver l’ensemble de nos garçons à l’entrainement collectif une dizaine de jours avant la reprise du championnat. Durant ces deux semaines, on a donc eu la possibilité de se préparer correctement pour cette échéance et espérer ainsi entamer le championnat de la meilleure des manières. De l’avis des observateurs de ce match, on méritait bien mieux que cette défaite 2-0 face au Club Franciscain. Plusieurs personnes nous ont dit notamment qu’on avait fourni une prestation plus qu’honorable et encourageante pour l’avenir. On verra bien ce que ça va donner. Ce qui a été intéressant pour nous, c’est qu’on a été vraiment fidèle à ce qu’on avait préparé. On a maitrisé notre sujet, mais on concède 2 buts sur 2 défaillances individuelles. C’est un match qui a permis aux joueurs de se rendre compte qu’on dispose de moyens suffisants pour faire face à n’importe quelle équipe que ce soit quand on travaille et quand on réfléchit à ce qu’il y a à mettre en place. Sur l’ensemble de la partie, on a  quand même eu l’ascendant au milieu de terrain sur quasiment la totalité du match avec de jeunes et prometteurs garçons. C’est vraiment dommage pour nous de n’avoir pas pu tirer un résultat ne serait-ce que nul sur cette confrontation. Maintenant, on verra. La réalité du championnat, ce sont des adversaires à notre niveau avec par exemple le promu l’US Riveraine que nous allons affronter dans pas longtemps. Je vais jauger l’état d’esprit mental de mon groupe face à cet adversaire-là, je vais pouvoir vérifier qu’ils ont cette capacité à se préparer et à se mettre en œuvre comme ils l’ont fait au François, mais cette fois face à un adversaire à leur niveau.

Pour finir et de façon plus globale, quels sont les objectifs pilotins pour cette saison ? 

Pour ces retrouvailles avec le championnat de Régional 1, l’objectif principal du club est simple : se maintenir. C’est un objectif qu’on parviendra à atteindre à condition justement qu’on fasse un travail de fond à côté. Les axes de travail sont au niveau de la restructuration du club. On souhaite pouvoir mettre à disposition des joueurs une cellule médicale, un staff qui puisse être complet avec préparateur physique et un entraineur des gardiens. Avec les joueurs, on va travailler au niveau tactique pour qu’ils puissent vraiment maitriser ce domaine. Athlétiquement, on voudrait qu’ils soient prêts à évoluer en Régional 1, sur le plan physiologique il faut qu’ils soient préparés également. À terme, l’objectif, c’est que le club puisse prendre ce temps-là pour se restructurer et essayer de faire en sorte qu’on retrouve, sur les deux saisons à venir, le CS Case Pilote aussi fort qu’il a été durant les années passées. 


Lors de la 4ᵉ journée de Régional 1, le CS Case Pilote a réalisé un match nul contre l’US Riveraine avec un but marqué sur pénalty par le gardien de l’équipe, LOIC CHAUVET. Nous avons interviewé Loïc autour de ce match pour le Kréyol Football News.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire