Klèb Fransisken : « Nou kay djoubaké pou genyen tou sa nou pé… »

Patrick CAVELAN ka palé nou di Klèb Fransisken, yon di sé pli gran klèb foutbal Matinik. Entrénè-a ka fè an ti bilan ba nou enlè sa ki fèt lanné pasé. I ké’y palé nou osi di nouvo sézon ta la é di sa yo konté fè !

« Lanné pasé Klèb Fransisken fè an bèl sézon épi an final koup Matinik ke nou ka genyen. Nou fè an bèl chimen an koup de Fwans, sé té primié fwa an klèb matinitjé rivé lwen konsa. Apré nou pa rivé pwan tit mapipi-a an le tounwa 6 Majo-a. Sa té konplitjé nou pa té paré. An foutbol sa potalan de ni méyè nivo fizik-ou. Mé sa pa ka tiré sa Golden Lion fè. Sézon-an té ké pli bèl épi an tit chanpion an plis. Mé nou fè an bèl sézon

Nou ripran antrènman sézon ta la épi an bel gwoup. Tout sé jwè a prézan a leksépsion di dé ou twa blésé. Pou le moman tout bagay ka pasé bien ! Nou fè an bel primié simèn, nou pwofité pou tiré la pousiè an janm yo piskè sa ka fè lontan nou pa té jwé. Apré nou kontinyé travay la. Sanmdi nou fè an match amikal pa koté Maren. I té red paskè nou bien travay le bonmaten bod lanmè. Pou le moman mwen pé di ke tout bagay nou obidjoul.

Nou ripran adan dé kondisyon ki pa fasil. La lig foutbol matinik anba jouk la fédérasyon Fwansè kika mandé nou an pas sanitè pou jwé foutbol atjèlman. Nou ka fè tou sa  nou pé pou respekté sa. Komité dirèktè  Klèb Fransisken mété an pwotokol an plas. 

Sa ki pa vaksiné ka fè an test lè lendi é lè jédi. Sa pa fasil mé nou ka lité pou tout bagay pasé bien. Lè ou sav ke ni 65% moun matinik ki pas vaksiné, Ni sa ki pa dakó pou mété an bâton an nen yo tou lé twa jou ! Sé la ke ou sav ke konba-a kay rèd. Mé sa ki potalan pou nou sé dè rivé fè tout lisansyé klèb fransiken viré signé pou nou pé rijoué.

Òbjektif nou pa konplitjé. Pou Franswa tout konpétisyon potalan kidonk nou kay djoubaké pou genyen tou sa nou pé. »



L’année dernière le Club Franciscain à fait une belle saison avec une victoire en coupe de Martinique. Nous avons aussi eu un beau parcours de France, c’était la première fois qu’un club martiniquais arrivait en seizième de finale. Nous n’avons pas réussi à remporter le titre de champion de Martinique lors du tournois des 6 Majo. C’était compliqué, car nous n’étions pas prêts et au football, c’est important d’être a son meilleur niveau physique. Là, ce n’était pas forcément le cas à cause de la situation sanitaire. Mais ça n’enlève rien à ce que le Golden Lion a réalisé la saison dernière. Notre saison aurait été plus belle avec un titre de champion, mais nous avons fait une belle saison. 

Nous avons repris les entrainements pour cette saison avec un bon groupe. Tous les joueurs sont présents à l’exception de quelques blessés. Pour le moment tout se passe bien. Nous avons fait une belle première semaine d’entrainement. On a commencé par de la réathlétisation parce que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas joué. Ensuite, nous avons continué le travail avec un match amical contre le Marin. C’était compliqué parce que le matin, nous avions fait une bonne séance à la mer. Pour le moment je peux dire que tout se passe pour le mieux.

La reprise s’est effectuée dans des conditions difficiles. La Ligue de Football de Martinique doit suivre les instructions de la Fédération Française qui demande un pass sanitaire pour jouer au football maintenant. On fait tout ce qui est en notre possible pour respecter ces mesures. Le comité directeur du Club Franciscain a mis un ptrotocole en place.

Ceux qui ne sont pas vaccinés font un test le lundi et le samedi. Ce n’est pas facile, mais nous faisons tout notre possible pour que tout se passe bien. On sait que 65% des martiniquais ne sont pas vaccinés, il y a aussi ceux qui ne veulent pas faire de test régulièrement. On sait que ça va être compliqué. Mais ce qui est important pour nous, c’est de réussir à avoir tous les licenciés du clubs présents pour pouvoir rejouer.

Notre objectif pour cette saison n’est pas très compliqué à expliquer. Au François, toutes les compétitions sont importantes donc nous allons travailler dur pour gagner le plus de compétition possible.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire