Steve SOLVET : « Je me suis accroché et c’est maintenant que ça commence à payer… » 

Lisa Tilly Photographie

Steeve SOLVET est un Guadeloupéen âgé de 25 ans qui est né aux Abymes et a grandi à Saint-Anne. Passé par le CREPS avec Marcus COCO ou encore Thomas LEMAR. Il quitte la Guadeloupe pour le club de BIESHEIM où il évoluera une saison avant d’être repéré par le  Racing club de Strasbourg.  Il évolue actuellement au FC Sète au poste de défenseur central ou de milieu défensif. Nous avons discuté de son parcours depuis son départ de Guadeloupe à ce jour où il participe à la Gold Cup avec les Gwada Boys 

Continuer la lecture de Steve SOLVET : « Je me suis accroché et c’est maintenant que ça commence à payer… » 

[Gold Cup] : Les Matinino, du Stade Pierre-Aliker à Kansas City

J’ai profité du dernier entrainement des Matinino en Martinique pour poser quelques questions au sélectionneur martiniquais Mario BOCALY. Nous avons discuté de cette première partie de préparation qui a débuté il y a déjà quelques semaines avec les joueurs locaux. Ensuite, c’est à distance, avec le coach adjoint Fabrice REUPERNE, que j’ai discuté de la seconde partie de la préparation qui a débuté le 01 juin à Kansas City aux États-Unis à quelques heures du début de la compétition.

Continuer la lecture de [Gold Cup] : Les Matinino, du Stade Pierre-Aliker à Kansas City

[6 Majo] : Retour en images sur la finale !

Le Golden Lion a remporté le titre de champion de Martinique ce samedi 19 juin après une victoire (1-2) face au Club Franciscain dans le cadre du tournois des 6 Majo. Cette victoire finale vient couronner une saison quasi sans faute des joséphins qui totalisaient 13 victoires (sur 14) et finissaient premier de leur groupe lors de la première partie du championnat avec 9 points d’avance sur le second (la samaritaine).

Retour en images sur ce match !

Golden Lion

Club Franciscain

En vidéo, la célébration des joséphins sacrés

Champions de Martinique

[Yana Doko : Thierry DE NEEF] : “Les joueurs sont déterminés… ”

Comment se sont passés le voyage et l’installation à Miami ?

Cela s’est bien déroulé, nous sommes partis à 12:30 de Cayenne et avons fait escale en Martinique puis en Guadeloupe. Ensuite, nous avons fait le trajet Guadeloupe – Miami directement. Nous sommes arrivés aux alentours de 22:00 à notre hôtel, les joueurs ont pu prendre possession de leurs chambres puis ont diné et ont passé une bonne nuit.

Quel a été votre programme au lendemain de cette arrivée ?

Le programme était constitué d’une matinée de récupération par rapport au voyage et aux deux entrainements effectués dimanche. Il y a des soins avec le kiné autour de la récupération pour tout le groupe et l’après-midi un entrainement était programmé à 17:30

Revenons sur votre préparation à ce tour préliminaire. Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? 

La préparation pour ce tour préliminaire a été assez compliquée, comme on peut l’imaginer, en raison de la situation sanitaire. Plusieurs stages et regroupements ont été programmés tout au long de la saison, mais malheureusement en raison de la situation sanitaire, ces regroupements n’ont pas pu se faire. Nous avons quand même pu mettre en place des entrainements quotidiens avec les joueurs évoluant en Guyane à Sinnamary. Là encore, il a fallu stopper ces entrainements en raison de l’évolution de la pandémie chez nous en Guyane. En somme, une préparation très compliquée, mais nous avons fait le choix de réunir les joueurs assez tôt en Guyane pour partir après sur notre destination où va se dérouler notre match le samedi 3 juillet.

Quelles sont les satisfactions de cette préparation ?

La semaine de préparation en Guyane s’est bien déroulée. Nous avons mis les joueurs dans les meilleures conditions possibles, nous avons pu travailler physiquement tactiquement et techniquement. Maintenant, avec une saison sportive aussi compliquée avec beaucoup d’arrêts, de reprises, voire d’arrêt total, c’est vrai que tous les joueurs ne sont pas dans les mêmes conditions physiques. Cependant, ils sont déterminés à faire un résultat samedi. 

Vous avez des joueurs professionnels au sein de votre effectif. Avez-vous rencontré dès difficultés à les faire venir ?

Effectivement, on a des joueurs pros dans l’effectif. Cependant, on note l’absence de certains cadres comme Donovan LEON ou Albert JOSUÉ qui font partie des joueurs essentiels de la sélection. Ils n’ont pas pu venir en raison de leurs obligations en club. Ça reste toujours compliqué de négocier avec les clubs pros et semi-pros pour faire venir les joueurs pros et c’est accentué par la situation sanitaire actuelle. Je rappelle encore une fois que la Guyane n’est pas une nation FIFA, cela induit que nous devons composer avec le bon vouloir des clubs pour la disponibilité des joueurs pros. 

Comment sentez-vous votre groupe à quelques jours de ce match contre Cuba ?

Le groupe vit bien, il est composé de joueurs qui connaissent la sélection où sont déjà venus, même si ce n’était pas souvent. C’est un groupe assez homogène, ils se connaissent tous, il n’y a aucun nouveau joueur. C’est un point positif, un point fort sur lequel on va s’appuyer pour être performant.

Pour finir, quelles sont les ambitions et les points forts  de la Guyane pour ce match ?

Les joueurs sont déterminés, ils ont bien pris conscience de l’objectif fixé à savoir participer à la Gold Cup 2021. Tout va être mis en œuvre, sur le terrain pour performer, bien représenter la Guyane et surtout aller vers la victoire ce samedi contre Cuba.


La liste et le programme

⚽️ Cuba-Guyane

🗓 3 Juillet

🏟 Drive Pink Stadium

📍 Fort Lauderdale – Floride